ORLEANS : un docteur maths-entreprise invité par T. Mandon

Philippe UNG a soutenu sa thèse de doctorat de l'Université d'Orléans en mars 2016. Cette thèse a été financée par EDF et soutenue par AMIES dans le cadre d'un PEPS qui impliquait également une PME, Géo-Hyd,qui a depuis été intégrée dans ANTEA Group. La thèse était dirigée par Emmanuel Audusse et Stéphane Cordier coté académique et Nicole Goutal et Magali Jodeau pour EDF. Elle porte sur la simulation numérique du transport sédimentaire.

 

Le travail pour Géo-Hyd a été réalisé dans le cadre d'un contrat de doctorat conseil pour lequel Philippe Ung avait été interviewé par la FSMP (fondation sciences mathématique de Paris). Ce dispositif de doctorat conseil est peu connu et c'est pour avoir un retour d'expérience sur ce sujet que Philippe Ung, accompagné de Stéphane Cordier et de Daniel Pierre, fondateur de Géo-Hyd et actuel directeur de la R&D du groupe ANTEA, a été invité, le 21 octobre par Thierry Mandon, secrétaire d'état pour la recherche et l'enseignement supérieur.

Au cours de cette rencontre consacrée à  l’importance des docteurs dans le développement de l’entreprise, Thierry Mandon a fait plusieurs annonces notamment à propos du dispositif CIFRE dont le délai d'instruction passera à deux mois maximum à partir du 1er janvier 2017. Vous pouvez lire l'ensemble des annonces en bas de l'interview de J.F. Pépin (CIGREF) réalisée à cette occasion par educpros, sur la difficulté pour les DRH d'identifier les compétences des docteurs.

Le travail effectué par Philippe Ung s'intégre dans un projet comme présenté dans cette vidéo qui a été recompensé en 2016 au sein d'ANTEA group. Les collaborations sur ces questions de gestion de l'eau et plus généralement d'environnement sont au coeur de l'ambitieux projet "ICON" sur le grand campus d'Orléans. Cet Institut de Convergences d’Orléans sur la transformation par le Numérique, initié par l'Université d'Orléans, avec le BRGM, le CNRS, et l'Inra, rassemble aussi ANTEA, ATOS, et plusieurs start-up dans ce secteur. Deux demandes de thèses CIFRE sont déjà en cours.

Philippe UNG travaille actuellement au sein de EDF R&D pour implémenter dans les logiciels de production d'EDF les solutions innovantes qu'il a développées dans le cadre de sa thèse.