Le programme PEPS dʼAMIES (Projet Exploratoire Premier Soutien) s'inscrit dans la continuité du programme PEPS «Maths-Industrie» initié par lʼINSMI en 2009, avec une amplification des moyens et des modifications de fonctionnement qui devraient le rendre plus réactif et plus souple pour les laboratoires.

Amplification des moyens

Les projets pourront être proposés et soutenus à 2 niveaux:

  • PEPS 1: le but de ces projets est dʼinitialiser une collaboration entre un laboratoire et une entreprise. Le financement porte sur des dépenses de missions et/ou petit équipement. Lʼaide maximale est de 10 keuros sur un an.
  • PEPS 2: il sʼagit ici, dans le cadre dʼune collaboration déjà entamée, dʼapporter un soutien plus important en moyens humains (financement ou co-fiancement de post-doc, ingénieur ou stage master). Un PEPS 2 pourra évidemment faire suite à un PEPS 1, mais devra faire dans ce cas lʼobjet dʼune nouvelle demande faisant état des résultats du projet initial. Lʼaide maximale est de 50 keuros sur 18 mois.

De manière exceptionnelle, un PEPS2 pourra concerner un co-financement de thèse, auquel cas sa durée sera étendue à 3 ans.

Dans tous les cas, les projets soumis devront faire lʼobjet dʼun engagement chiffré de lʼentreprise impliquée, engagement qui pourra prendre des formes diverses (mise à disposition de personnels, co-financement de stage ou de post-doc...). Cet engagement, mis en regard  de la taille de lʼentreprise, sera un élément important dans lʼévaluation et la sélection de projets.

Réactivité et souplesse

Les projets seront financés au fil de lʼeau. Il nʼy a donc pas de calendrier spécifique dʼappel à projets. Les décisions de financement des projets seront prises dans la mesure du possible dans le mois qui suivra leur dépôt. Sauf exception, les crédits seront versés aux laboratoires sur des lignes CNRS en ressources propres, et non plus sur les subventions des laboratoires ce qui devrait permettre une utilisation plus souple dans le temps de ces crédits. 
Les projets retenus devront feront d'une convention d'engagement et devront fournir à AMIES les justificatifs des dépenses engagées.

Les porteurs de projets retenus sont encouragés à demander en parallèle une CRCT ou une délégation CNRS, sʼils le jugent approprié, et à solliciter le soutien dʼAMIES pour ces demandes.

En contrepartie

AMIES demandera aux projets de rendre compte de leur activité de 3 manières :

  • une justification globale de leurs dépenses (mission, petit équipement, personnel)
  • un rapport succinct à lʼachèvement du projet et, sur demande dʼAMIES, une présentation des résultats lors d'évènements organisés par AMIES,
    • Une valorisation intéressante des résultats est de publier un rapport des travaux réalisés (Rapport de stage, Résultats scientifiques, Proceedings, etc.) dans les archives ouvertes HAL. Une collection "Mathématiques et Entreprises" a été créée à cette fin. Ceci doit bien entendu être fait avec l'aval des autres partenaires.
  • un suivi des résultats du projet (devenir du stagiaire, contrat avec lʼentreprise, etc ...).

Comme pour toutes les actions où AMIES est partie prenante, les aspects contractuels des projets financés devront se faire dans les laboratoires concernés selon les règles et accords en vigueur dans leurs universités (voir le texte concernant la Propriété Intellectuelle).
Pour toute information complémentaire, les porteurs sont invités à prendre contact avec peps@agence-maths-entreprises.fr

Comment soumettre un projet

Les candidats doivent renseigner et soumettre le formulaire en ligne. Pour toute demande d'information complémentaire s'adresser à peps@agence-maths-entreprises.fr